Ensemble Humanitaire  | Aller au contenu | | Accés direct au menu | Plan du site

Association Humanitaire : Ensemble Humanitaire

>> Amélioration des conditions de vie des femmes

>> Introduction

En Afrique, la femme assume un très gros travail.

Tôt le matin, elle va chercher du bois pour le feu (de plus en plus rare au Sahel) puis c'est la corvée d'eau. Il faut piler le mil pendant plusieurs heures, s'occuper des enfants, préparer le repas, à plusieurs pour 20 ou 30 personnes, ...

Les femmes sont organisées généralement en association dans chaque village.

Afin de se rendre plus indépendantes financièrement, de pouvoir prendre quelques initiatives, beaucoup souhaitent bénéficier d'un micro crédit.

>> Le micro crédit

L'ONG ENSEMBLE a pratiquement mis en place un micro crédit par village partenaire. Celui-ci peut aller de 300 € à 3000 € suivant le nombre de familles

Chaque micro crédit est géré par 4 femmes responsables chargées de « faire tourner l'argent » tous les 6 mois ou tous les ans à leur convenance de façon à ce que toutes les femmes du village en bénéficient à tour de rôle.

Elles rendent compte, chaque année, par un contrôle du capital et des intérêts acquis, en présence de toute la population

L'ONG ENSEMBLE n'est pas une banque et reprend uniquement, chaque année, les intérêts. Ainsi, au bout de 5 ans, les femmes conservent toujours le capital initial qu’elles peuvent alors faire prospérer à leur guise. 

En images ....

Contrôle des fonds par notre permanent A chaque distribution, chaque nom de femme est inscrit et elles signent avec l’empreinte digitale Avec cet argent, les femmes font du petit commerce, de la teinture, de la vente de légumes... Elles achètent en gros et revendent au détail. Elles multiplient généralement plusieurs fois le capital emprunté au départ.

>> Le moulin à céréales

Afin de soulager le travail des femmes, l'ONG ENSEMBLE met en place dans les villages, à leurs demandes, des moulins à céréales.

Piler le mil est une activité exercée plusieurs heures par jour,  d'abord pour enlever le grain de la tige et ensuite pour faire de la farine avec les graines.

Le vannage est, de plus, indispensable entre les deux opérations.

Mais, faire moudre le grain a un coût qui ne peut pas être assuré par les femmes si elles n'ont pas bénéficié auparavant d'un micro crédit.

Il faut en effet payer le gas-oil, prévoir l'usure des pièces, les pannes et, quelquefois, payer le meunier.

De plus, si les femmes désirent un moulin, ENSEMPLE demande, comme pour chaque projet, une participation physique et financière.

  • Les hommes doivent construire le bâtiment qui va recevoir le moulin
  • Les femmes doivent amener 150.000 FCFA (250 €) pour un matériel qui vaut 2000 €.

Lorsque toutes les conditions sont réunies, l'argent de l'association française partenaire est débloqué, le moulin est acheté, monté et huit jours de formation sont dispensés à plusieurs personnes appelées à être meunier.

En images ....

L’épi de mil Les grains de mil. séparés de l'épi chaque jour, les femmes réduisent les grains de mil en farine en pilant dans le mortier pendant plusieurs heures avant de piler, il faut vanner

Mentions Légales | Haut de Page

association Humanitaire Ensemble

Fédération Ensemble
11, rue des saulées - 63 400 Chamalières
Tél. : 04 73 62 12 48 - Portable : 06 11 27 28 42